Je lis dans le Monde que Thalys a pour projet de regrouper les voyageurs, dans ses trains, en fonction du prix du billet qu'ils auront payé. Attention, il ne s'agit pas ici de 1ère ou 2e classe : la prestation de voyage sera strictement identique, mais on regroupera dans les mêmes wagons les gens qui auront acheté les billets pas cher, dans d'autres ceux qui ont choisi un tarif moyen, et dans d'autres encore ceux qui auront fait fumer la Gold pour s'offrir les billets les plus chers.

Quoi qu'on puisse penser de cette stratégie commerciale, c'est un fabuleux exemple de discrimination tarifaire : ceux qui choisiront les prix les plus élevés achèteront de l'entre-soi, comptant sur l'exclusion que crée le tarif max pour rejeter les gueux entre eux dans les wagons bas tarif. Cette préoccupation existait déjà un peu dans le système 1ère/2de classe, dans lequel la différence de prix ne s'expliquait manifestement pas entièrement par le surcoût occasionné par la prestation de voyage offerte (plus de place donc moins de sièges par wagon, plus de confort matériel). Mais on a avec le projet de Thalys un cas d'école où on achète exactement la même chose, et où la différence de tarif ne sert qu'à choisir les gens avec qui on voyagera.

En ce qui me concerne, si je dois un jour voyager sur Thalys, je n'exclus pas de choisir le tarif moyen ou élevé pour échapper aux hordes de prolos puants et braillards assortis de chiards insupportables, qui peuvent vous transformer un voyage en calvaire.