Dans ma ville, il y a un carrefour avec des feux tricolores (normaux), mais comme il est mal foutu (très mauvaise visibilité), il est un peu dangereux. Du coup, la mairie a gardé les feux mais, au lieu de les laisser tricolores, les a tous faits oranges clignotants tous en même temps. Ils ne sont jamais rouges, jamais verts. Ca peut sembler dangereux, mais en fait non; en effet, en créant un danger visible et évident ("la circulation n'est pas régulée par des arrêts imposés, tout le monde est susceptible de traverser le carrefour à tout moment"), ce système incite les conducteurs à être beaucoup plus prudents qu'ils ne l'auraient été en se reposant sur un bon vieux feu vert qui donne un blanc-seing pour traverser le carrefour comme un canut à mach-12 avec sa Mito rouge en mettant un coup de Cucarcha, au risque de s'empafer le vélo qui arrivait dans l'autre sens et qui était caché par l'angle de la maison (oui, je vous ai dit qu'il était mal foutu, ce carrefour).

Je suis en mesure d'affirmer que c'est ce raisonnement qu'a suivi la mairie, l'ayant lu tel quel (enfin, j'ai un peu romancé), dans le journal d'informations municipales. Mon maire est un économiste : il a compris que "people respond to incentives", de même que S.Landsburg préconisait dans The armchair economist d'installer des lances sortant du volant et pointées sur la poitrine des conducteurs pour les inciter à rouler un peu moins comme des gros cakes.