On nous rebat les oreilles depuis une semaine avec Paul le Poulpe, octopus psychique capable de pronostiquer les résultats de la Mannschaft à la Coupe du Monde (voir par exemple, , ou ). Bon, l'essentiel des commentaires est au second degré, mais on perçoit quand même une pointe d'admiration véritable dans ce flot de réactions, et certains croient probablement aux pouvoirs surnaturels de cette brave bête.
Alors juste au cas où, petit rappel (les Econoclastes ont déjà traité l'idée à propos de la Présidentielle 2007 : allez les lire, ils expliquent tout). Paul se dirige au hasard vers un des deux drapeaux qu'on lui propose, et a donc autant de chances de désigner l'Allemagne comme vainqueur que de désigner son adversaire du jour (probabilité de 0,5 donc). Sur un match, il y a donc une chance sur deux pour que Paul ait bon. Sur deux matchs, il y a (0,5 x 0,5 = 0,25) une chance sur quatre qu'il ait tout bon. Sur six matchs (son record actuel), il a donc une chance sur soixante-quatre (0,5 puissance 6) d'avoir tout bon. Ca reste assez élevé, et on n'a commencé à parler de Paulo qu'à partir des quarts de finale, une fois que le hasard (parce que c'en est, je vous assure) a eu pris soin des quatre premiers matchs. Si on avait dit dès le début de la Coupe du Monde "Paulo va tout prédire", ça aurait été plus spectaculaire, mais à partir du moment où il a été mis sur le devant de la scène (pour les quarts et les demis, donc), il avait une chance sur quatre d'avoir bon. C'est très élevé.
Bref, encore une fois, Econoclaste l'explique très bien : si on prend un nombre suffisamment grand d'événements aléatoires (lancer de pièce, Poulpe bourré, boule de cristal), il y en a forcément un qui donnera le bon pronostic. On aura beau jeu de le présenter a posteriori comme surnaturel, mais ce n'est jamais que de la bête probabilité. Vous le saviez, la plupart des gens le savent probablement aussi, mais l'emballement médiatique autour de la bestiole me fait penser que certains croient véritablement à ses pouvoirs paranormaux.

(Edit - Il vient de prévoir que l'Espagne sera championne du monde, et que l'Allemagne battra l'Uruguay pour la troisième place)