En ces temps de marasme où les gueux nous rebattent constamment les oreilles de leur pourtant légitime malheur, cette publicité pour Bentley (2006) m'est apparue comme une bouffée d'oxygène :

bentley.jpg

Non mais ! Laissons le mot de la fin à Victor Lanoux (8'33" à 9'00") : Enculés d'ouvriers, va !