Optimum, le seul blog véritablement optimal

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 2 août 2012

653 candidats, et moi et moi et moi

Vu que bloguer régulièrement n'est pas ma préférence révélée, je vais tenter de faire des posts courts de temps en temps avec des liens vers des textes, bien meilleurs, d'autrui.

Pour commencer, ceci. Un New Yorkais au chômage se désespère de ne jamais recevoir de réponse à ses candidatures. Il finit par poster lui-même une offre d'emploi factice qui correspond exactement à ce qu'il cherche. Juste histoire de voir un peu à quoi ressemble la concurrence. Réponse: 653 candidatures en 24 heures, dont certaines avec 20 ans d’expérience (lui: zéro). A lire seulement si vous n'êtes pas en recherche d'emploi vous même ...

Sur le même thème, en plus macabre, ne ratez pas Jose Garcia dans l'excellent Couperet.

lundi 31 octobre 2011

Offre de la semaine

Allez, ça faisait longtemps. Cette fois Leclerc nous fait un Brelan d'offres incompréhensibles sur le café : les lots de deux paquets, identiques, à part l'autocollant "Offre spéciale", n'ont pas le même prix. Le lot de trois paquets du même café revient plus cher au kilo que quand on achète par deux.

cafe_leclerc Je ne vois pas comment ils peuvent vendre autre chose que des lots de deux "Offre spéciale". J'espère bien recevoir un jour un Nobel, "pour sa contribution décisive à la compréhension des mécanismes de prix foireux dans la moyenne et grande distribution".

jeudi 10 février 2011

Le free lunch du jour

Photo prise sur le panneau d'affichage des associations d'étudiants de M2 de l'université Paris I - Panthéon-Sorbonne (centré Panthéon, il n'y a que des juristes; pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font). Enjoy.

free lunch

vendredi 9 juillet 2010

L'imposture du Poulpe

On nous rebat les oreilles depuis une semaine avec Paul le Poulpe, octopus psychique capable de pronostiquer les résultats de la Mannschaft à la Coupe du Monde (voir par exemple, , ou ). Bon, l'essentiel des commentaires est au second degré, mais on perçoit quand même une pointe d'admiration véritable dans ce flot de réactions, et certains croient probablement aux pouvoirs surnaturels de cette brave bête.
Alors juste au cas où, petit rappel (les Econoclastes ont déjà traité l'idée à propos de la Présidentielle 2007 : allez les lire, ils expliquent tout). Paul se dirige au hasard vers un des deux drapeaux qu'on lui propose, et a donc autant de chances de désigner l'Allemagne comme vainqueur que de désigner son adversaire du jour (probabilité de 0,5 donc). Sur un match, il y a donc une chance sur deux pour que Paul ait bon. Sur deux matchs, il y a (0,5 x 0,5 = 0,25) une chance sur quatre qu'il ait tout bon. Sur six matchs (son record actuel), il a donc une chance sur soixante-quatre (0,5 puissance 6) d'avoir tout bon. Ca reste assez élevé, et on n'a commencé à parler de Paulo qu'à partir des quarts de finale, une fois que le hasard (parce que c'en est, je vous assure) a eu pris soin des quatre premiers matchs. Si on avait dit dès le début de la Coupe du Monde "Paulo va tout prédire", ça aurait été plus spectaculaire, mais à partir du moment où il a été mis sur le devant de la scène (pour les quarts et les demis, donc), il avait une chance sur quatre d'avoir bon. C'est très élevé.
Bref, encore une fois, Econoclaste l'explique très bien : si on prend un nombre suffisamment grand d'événements aléatoires (lancer de pièce, Poulpe bourré, boule de cristal), il y en a forcément un qui donnera le bon pronostic. On aura beau jeu de le présenter a posteriori comme surnaturel, mais ce n'est jamais que de la bête probabilité. Vous le saviez, la plupart des gens le savent probablement aussi, mais l'emballement médiatique autour de la bestiole me fait penser que certains croient véritablement à ses pouvoirs paranormaux.

(Edit - Il vient de prévoir que l'Espagne sera championne du monde, et que l'Allemagne battra l'Uruguay pour la troisième place)

vendredi 5 mars 2010

Salauds de pauvres

En ces temps de marasme où les gueux nous rebattent constamment les oreilles de leur pourtant légitime malheur, cette publicité pour Bentley (2006) m'est apparue comme une bouffée d'oxygène :

bentley.jpg

Non mais ! Laissons le mot de la fin à Victor Lanoux (8'33" à 9'00") : Enculés d'ouvriers, va !

samedi 13 février 2010

Réformons les retraites avec le PS

Hamon-Emmanuelli :
D’après un sondage IPSOS, les Français sont prêts à cotiser plus, plutôt que de travailler plus longtemps.
Le Monde :
Selon un sondage Ifop, (...) 73% (des sondés) sont contre une augmentation des cotisations sociales.

Je ne sais qui croire, mais utiliser un sondage pour justifier un projet de réforme des retraites me paraît un poil hasardeux.

(Merci à Jacques pour le heads-up).

mercredi 3 février 2010

Perles d'oral

Jury d'oral de TPE (première ES) ce matin. Morceaux choisis.

Le candidat : "...et la Mafia permet donc de créer des emplois, puisque l'Etat embauche des policiers pour lutter contre... d'ailleurs c'est inutile, ça ne marche pas du tout".
Moi : "Donc économiquement, la Mafia a un effet positif ?"
Le candidat : "Oui".
Moi : "Et donc une épidémie ce serait bien aussi, parce que ça créerait des emplois de médecins ?"
Le candidat (réfléchit un instant...) : "...ben oui".


Autre sujet, quelques minutes plus tard...

La candidate : "...et l'ouverture des jeux d'argent en ligne va permettre d'augmenter le chiffre d'affaires de la France".
Moi : "C'est à dire ?"
La candidate : "Ben... l'Etat fait des profits grâce à ça".
Moi : "L'Etat fait des profits ?" (oui, je ne me foule pas trop dans mes questions)
La candidate : "Ben oui" (non, elle ne se foule pas non plus)
Moi : "Donc le chiffre d'affaires de la France c'est le profit de l'Etat, c'est bien ça ?"
La candidate : "Ben oui, puisque la France c'est l'Etat".
Moi (silence... puis) : "C'est bien ce qu'il me semblait. Merci".

mercredi 13 janvier 2010

Pizzaiolo

Je viens de jeter un oeil à une pub pour Allo Pizza 30, trouvée dans ma boîte aux lettres. Leurs promotions m'étonnent un peu :
- 2 pizzas Solo pour 15,9€.
- Pour une pizza Duo achetée, la deuxième est à 2€.

Le prix moyen de la Solo est de 9,36€ (oui, j'ai calculé, et oui, j'ai que ça à foutre), celui de la Duo de 13,98€. Donc acheter deux Solo ou deux Duo, avec l'offre promotionnelle, revient quasiment au même (15,9€ pour deux Solo, 13,98+2=15,98€ pour deux Duo). Sachant que la Duo est pas loin de deux fois plus grosse que la Solo (miracle des mathématiques italiennes), ils risquent de ne pas vendre beaucoup de Solo en promo.
A moins que ne frappe de nouveau ce qui est désormais largement connu dans le milieu de la recherche économique sous le nom de Paradoxe du yaourt : le consommateur qui sait qu'il ne pourra sans doute pas manger plus de deux Solo n'achètera pas deux Duo, même si il peut avoir deux fois plus de pizza pour le même prix, car il n'a pas envie de jeter les restes.

Moi je m'en fous, j'aime bien la pizza froide et j'ai un congélateur.

(Si vous avez d'autres explications, je suis tout yeux).

vendredi 9 octobre 2009

Monnaie de singe

Je ne peux résister au plaisir de vous livrer cette forte pensée de Francis Lalanne, rapportée sur le site de TV Mag (merci de ne pas en tirer de conclusion hâtive sur la qualité de mes lectures) :

Dans quelques semaines, je n'aurai plus de compte bancaire, car l'argent virtuel, celui qui a créé Madoff, n'est pas moral.

Je pense que ça se passe de commentaires. Dommage, l'article commençait plutôt pas mal, il disait que Hulot était un con.

samedi 14 février 2009

Trop de rationalité nuit

Que fait un "économiste" (moi, d'où les guillemets) au supermarché quand il voit quatre caisses ouvertes sans personne qui y fait la queue, alors que toutes les autres caisses ont au moins quatre ou cinq personnes en attente ? Il ne cherche pas à comprendre, il se dit que si c'était des vraies caisses, il y aurait du monde, et que donc soit elles sont fermées soit elles sont réservées "Carte Café-Nougat" ou "Handicapées enceintes entre 34 et 36 ans dont le nom commence par un Z". Et il commence donc à faire la queue à une caisse normale (ie. bondée), jusqu'à ce qu'une brave employée en rollers passe partout pour dire aux gens que non ce n'est pas une feinte, c'est juste pour les gens qui paient par carte bleue - ah ben c'est moi ça... j'approche... j'ai encore une dernière hésitation avant de décharger mon panier, c'est trop beau pour être vrai. Mais non, il n'y avait pas de piège.

Ca me rappelle une histoire avec un billet de 100€ par terre...

- page 1 de 3