Optimum, le seul blog véritablement optimal

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 14 juin 2012

La quatrième révolution industrielle sera-t-elle en 3d ?

Les historiens de la première révolution industrielle ont du mal à ne pas parler de machines à vapeurs. Dans 150 ans, les historiens de l'économie du 21ème siècle auront la même difficulté avec les imprimantes 3d : http://www.youtube.com/watch?v=hmxjLpu2BvY

Bonne nouvelle pour Arnaud Montebourg, ces gadgets permettront sans doute de rapatrier la production industrielle dans la vieille Europe, et ce même avec un coût du travail élevé. La mauvaise nouvelle pour lui, c'est que cette industrie n'embauchera sans doute pas beaucoup de travailleurs...

mercredi 10 novembre 2010

Le syndrome "winner-take-all"

Voici le top ten des économistes (anglo saxons) sur twitter (l'axe vertical représente le nombre d'abonnés) :

(source)

PS : les commentaires du billet sourcé révèlent pas mal d'oublis dans la liste, notamment Bill Easterly et Mark Thoma, mais leur inclusion ne changerait pas l'allure générale du graphique.

PS2 : le seul but de ce billet est de mettre en avant une curiosité. Je ne dis ni que c'est injuste pour les autres, ni que c'est en soi la preuve de la supériorité intellectuelle de Krugman, je dis juste que c'est inattendu.

PS3 : Tim Harford présente une autre liste, avec des parts de marché moins déséquilibrées.

samedi 24 avril 2010

En vrac

  • La Banque mondiale libère ses bases de données sur le développement. Jusqu'à peu, ça coûtait quand même 100 euros par an !
  • Richard Baldwin nous explique que la mondialisation, c'est pas du tout comme avant, mais que c'est quand même fondamentalement pareil.
  • On nous signale l'ouverture du blog L'observatoire des idées : "L'observatoire des idées a pour objectif d'échanger entre chercheurs, étudiants et professionnels sur des questions de société, qu'il s'agisse d'économie, de droit, d'histoire, de politique ou de sociologie. Nous recherchons un maximum d'échanges et des contributeurs réguliers sur le blog afin de monter un véritable "observatoire" des idées et des initiatives nouvelles pour proposer un regard différent sur les questions d'actualité." Ah ben... c'est un slogan qui frappe moins que "le seul blog véritablement optimal" ! Bonne chance à eux.
  • Je twitte (un peu).
  • Les éconoclastes ont sorti leur second bouquin (oui, je sais, vous savez...). Comprendre est le meilleur moyen de dissiper ses angoisses. Une nouvelle attaque des cognitivistes contre les freudiens ? Je ne sais pas si vous en sortirez moins froussards, mais moins ignares, c'est certain.
  • Quelqu'un pourrait-il dire à tout le monde que la Grèce n'est pas une banque ? Diamond-Dybvig, c'est pas pour les finances publiques ! (add: cf précisions dans le deuxième commentaire)
  • A ce sujet, Krugman expose 6 réponses à la question de savoir quelle réforme mettre en oeuvre pour éviter la prochaine crise, dont une qu'il fait sienne : étendre la règlementation bancaire à tout ce qui emprunte court pour prêter long. (c'est moins sexy que de pendre le dernier trader avec le dernier parachute doré...)
  • Esther Duflo rocks !

vendredi 4 septembre 2009

Du bon usage de l'hypothèse d'anticipations rationnelles

Débat passionné sur l'opportunité de l'hypothèse d'anticipations rationnelles (AR) sur le forum d'Econoclaste, notamment avec Jean Édouard, L'homme de Ma femme est une économiste. En résumé, on est d'accord sur deux points :

1- les AR sont pertinentes à long terme

2- elles ne sont pas réalistes à court terme

Et en désaccord sur un point : alors que Jean-Edouard déduit logiquement des points 1 et 2 qu'il faudrait ne pas utiliser les AR dans les modèles à court terme, je défends l'idée apparemment paradoxale qu'il faut mettre des AR même dans les modèles utilisés pour décrire le court terme.

mercredi 1 avril 2009

Ce qui va changer demain

Demain commence à Londres le sommet du G20 consacré à la crise. On peut sincèrement nourrir de grands espoirs quant à ce qui va sortir de cette réunion, d'autant plus que Nicolas Sarkozy s'est entouré d'un panel d'économistes chevronnés chargés d'élaborer une véritable politique économique.

Lire la suite...

samedi 18 octobre 2008

Dixit sur Krugman

A ne pas rater sur voxeu.org, cet hommage d'Avinash Dixit au récemment nobélisé Paul Krugman. Pour mémoire, Dixit avait travaillé avec un autre futur prix Nobel, namely Joseph Siglitz, et beaucoup de commentateurs s'étaient émus du fait que Dixit ne soit pas récompensé lui aussi. Depuis quelques années, les pronostiqueurs les plus avisés s'attendaient à ce que le prix soit accordé à des théoriciens du commerce international, dont Krugman et Dixit. Mais Krugman l'a eu tout seul. Remarquez avec quel tact Dixit laisse transparaître une pointe d'amertume dans l'extrait suivant :

(...) my delight at the recognition of the scientific achievements of this friend and colleague of over three decades is great. In fact it is doubled by the joy of my having played a part in creating the tools that are proving their worth – models of monopolistic competition and product diversity, and of entry deterrence.

Mais le summum est dans la phrase suivante, qui conclut l'article :

With that in mind, here is my nomination for next year’s prize: Romer, Grossman, and Helpman for endogenous growth theory.

Alors là, il faut décoder. Les trois personnes citées doivent, comme Krugman, leur prestigieuse carrière à l'utilisation du modèle de concurrence imparfaite que Dixit a développé conjointement avec Stiglitz. J'interprète donc le 'with that in mind' de la façon suivante : 'comme de toutes façons vous avez décidé de ne pas me donner ce foutu prix, tant qu'à faire, pour bien m'enfoncer, vous n'avez qu'à le donner à trois autres personnes qui ont bâtit leur carrière en utilisant mes travaux'. Trop injuste...

jeudi 18 septembre 2008

Why (not) blog ?

Tagué par SM, je dois dire pourquoi je blogue :

-Historiquement, c’est parce que j’allais sur f.s.e. sur usenet, espérant y trouver plein de passionnés de sciences économiques avec qui je pourrais partager ma passion. Etant donné la médiocrité extrêmement frustrante des débats, j’ai choisi de suivre le conseil de, je crois, Alexis Coudeyras, et l’exemple des éconoclastes en ouvrant mon blog. J’y ai fait venir LSR et Vil, eux aussi rescapés de F.S.E.

-Il m’arrive d’avoir des idées sur l’économie qui ne sont pas exprimées dans le débat public. Quand ça arrive, je les publie sur le blog. Ca leur permet d’exister en dehors de ma tête, et à moi ça me permet de mettre de l’ordre dans mes idées. Ca permet aussi aux gens qui nous font l’amitié de nous lire de faire des commentaires qui alimentent ma réflexion.

-J’aime le format du blog car il a peu de contraintes : je peux passer des mois sans bloguer (d’où la parenthèse du titre) sans aucune autre conséquence que quelques rappels à l’ordre sur la chat-box. Je n’aimerais pas être un journaliste payé pour avoir quelque chose d’intéressant à dire tous les jours ou toutes les semaines. Et quand je fais un article, il peut être très long ou très court en fonction de ce que j’ai à dire. Je trouve que le blog est un médium nettement moins instantané que la plupart des autres media (à part le livre et les revues sérieuses). On peut passer du temps sur un article, se relire, se corriger, vérifier ses sources, puis on publie quand on est prêt. Certes, tous les bloguers ne fonctionnent pas ainsi.

Je tague les bisounours, Goldorak et Dora l’exploratrice. Je laisse à Vil, tagué aussi par SM, le soin de compléter la liste.